le spasmophile et les troubles génito urinaires

  • Par val19
  • Le 07/01/2017
  • Commentaires (0)

..CHEZ LA FEMME

D'abord ce qu'on appelle la dyspareunie ou la pénétration douloureuse lié à un spasme de l'entrée du vagin qui ressemble à un refus inconscient d'ètre pénétrée.Ceci rejoint les mycoses à répétition qui comme par hasard favorise l'abstinence.Les examens biologiques mettent en évidence le Candida albicans salvateur , alibi prouvant qu'il s'agit bien d'une contamination.Pourtant ne cherchant pas de coupable ; le PH urinaire s'est modifié , permettant au champigon de se développer au détriment de la flore vaginale.

Bien souvent lorsque tous les examens biologisues sont normaux pour les deux partenaires, le couple ne peut concevoir un enfant .Le lacher prise n'existe pas et la femme n'envisage pas de faire l'amour simplement pour le plaisir.Le désir de bien faire , de copuler  à la bonne date , de faire au mieux afin que toutes les conditions soient requises n'aboutissent qu'à des échecs .La médicalisation à outrance mène à des démarches toujours plus lourdes 

Parlons encore des seins .Les seins granuleux et lourds , parfois douloureux avant les règles répondent à un dysfonctionnement hormonal provoqué par des conflits journaliers .Non pas temps des conflits liés à l'environnement que ceux provoqués par un non choix.

 

...CHEZ L'HOMME

L'axe génto urinaire se traduit par des signes aussi trompeurs que bruyants : plus les agents stressants s'accumulent , plus les envies d'uriner se présentent.Sur le plan sexuel les pannes ou l'éjaculation précoce sont fréquentes.Là encore l'utilisation de psychotrope ne résoudra pas le problème , c'est encore l'émotionnel qu'il faudra moduler

 

bilan personnel stress émotions spasmophilie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×