le lacher prise s'oppose au repli sur soi

  • Par val19
  • Le 03/01/2017
  • Commentaires (0)

LpLorsque quelqu'un éprouve du plaisir , son corps se détend , ses muscles se relachent , sa respiration devient fluide et régulière et son coeur bat à un rythme tranquille.Dans le lacher prise , le corps s''ouvre à l'extérieur et ne craint rien en retour .qui n'a jamais pris de coup ou vécu une agression accède facilement à cet état malgré les aléas de la vie.a l'inverse , un enfant qui n'a jamais reçu d'affection ou de protection parentale , s'habitue à se refermer , à contenir , à dissimuler sa détresse , il s'habitue à cacher son mal etre et ses angoisses.Le mental , la psyché est le moi doivent vivre en accord avec les corps sensoriel et physique .Les énergies dépensées de part  et d'autre doivent  agir  de façon synchrone et synergique .Dans le cas contraire , les processus énergétiques se contrarient et épuisent l'organisme , favorisant l'angoisse et la difficulté à vivre.

Les tensions musculaires s'installent de façon chronique , la respiration se fait superficielle et courte ( d'ou les soupirs en retour , afin d'apporter un quota oxygène suffisant) , le niveau d'énergie faiblit et l'individu s'épuise : la fatigue , principal symptome de la spasmophilie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×