enfants

les entraves à une bonne communication parents/ enfants

1/ la culpabilité des parents

* la culpabilité de la mère consciente explique son coté surprotecteur

* les pères culpabilisent d'avoir fait souffrir leur mère à la naissance

2/ le mythe du parent parfait

* il oblige le parent à trop intellectualiser la relation au lieu de la vivre pleinement

3/la culpabilité du handicap

* cette culpabilité est terrible notamment dans le cas d'un handicap génétique

4/l'adultification des enfants

5/ l'antidote à ces cas existe

* remplacez la quantité pour la qualité de temps de disponibilité envers les enfants

* redevenez un adulte , restaurez une partie d'égoisme

le langage d'acceptation pour bien communiquer avec son enfant

1/ transmettre la confiance en soi

2/ préserver l'amour de soi, avoir été respecté dans l'enfance conditionne l'amour que l'on a de soi

3/contruire l'image de soi , les enfants se voient dans le regard des parents

la question des punitions avec son enfant

Indispensables , il faut toutefois les énoncer à l'avance à l'enfant ainsi que les punitions qui correspondent.Ne pas confondre faute et maladresse: quand les enfants ont fait une erreur ou une maladresse il est important qu'ils acquierent la conviction que dans la majorité des cas ses erreurs sont rattrapables et qu'il n'y a rien d'rréversible

Comment poser des limites à son enfant?

Il ne faut surtout pas saper l'autorité de votre conjoint .Soyez solidaire, discutez en.Ne vous enlisez pas dans des explications.Soyez ferme, évitez également les fausses questions.Posez des demandes clairement et simplement.Enoncez des limites formulez dans un langage positif.Enfin répétez encore et encore ses limites calmement

le langage de fermeté pour bien communiquer avec son enfant

Nos enfants ont besoin que nous soyons fermes et que nous posions des limites claires et bien déterminées

1/ l'utilité des limites

Les enfants cherchent ces limites car ils ont besoin de les trouver.En ne posant pas de limites, en cédant à tout nous laissons l'enfant dans son illusion de puissance enfantine engendrant caprices et plus tard désillusion , frustration et parfois violence.Plus tot ils apprendront à gérer leur frustration mieux ils auront accès aux objectifs non immédiat et seront persévérants.

2/ les mécanismes qui empechent de poser ses limites

* la confusion entre amour et maternage

* les conflits de valeur

* la culpabilité et le manque d'égoisme: à force de se sentir tiraillé entre diverses activités , les parents ne sont plus tout à fait à ce qu'ils font.

* l'écho de la souffrance que nous avons vécus enfant

 - le regard et l'avis des autres à la manière dont vous élevez votre enfant seront toujours présents et peuvent vous faire culpabiliser.Apprenez à vous moquer des regards

 - le manque de légitimité : soyez solidaires et cohérents entre vous , que vous viviez sous le meme toit ou non

- l'envie d'avoir le beau role empeche de poser des limites.Mettez vous au clair avec vous meme sur ce qui est acceptable ou pas

    / ce qui n' est pas acceptable pour soi et pour les autres:la transgression des lois , le non respect des règles élémentaires de sécurité , le manque de respect de soi et des autres , le manque de soin , d'hygiène et l'atteinte à la santé

/ ce qui doit etre acceptable: ** la vulnérabilité , l'immaturité , l'iùperfection

communiquer avec son enfant : la modélisation

Modélisation : capacité à inspirer , à montrer l'exemple

Il y a un vrai pouvoir à raconter les histoires.Les histoires c'est cette capacité à raconter quelquechose de vrai ou d'imaginaire ou une métaphore pour aller créer de l'inspiration

Tt ce que vous racontez sur vous s'intègre dans le cerveau de vos enfants comme des références sur lesquelles il peut se baser pour construire sa propre vie

Vous etes fier  de vous quand vous avez réussi quelquechose non pas quand c'était facile mais quand vous avez éprouvé des difficultés et que vous avez fini par réussir.

Donnez à votre enfant le pouvoir de créer sa propre vie et d'apprendre de votre histoire

N'oubliez pas que vous n'etes pas la seule source d'inspiration

Si cela est possible aidez votre enfant à rencontrer des gens qui l'inspirent

communiquer avec son enfant : la liberté

Un adolescent sans limite à qui ont laisse tout faire finit par déprimer

Les limites sont une marque d'attention

S'il y a trop de cadre , on va créer un déficit d'estime : " si mes parents ne me donnent pas de liberté , c'est qu'ils ne croient pas en moi.Si mes parents ne croient pas en moi , je ne peux pas croire en moi"

Si vous avez envie d'aider votre enfant demandez le lui .S'il dit non acceptez

Dès que vous comprenez que votre jeune fait l'inverse il y a plein de choses qui deviennent possible

communiquer avec son enfant:les marques d'attention positives d'attention inconditionnelles

exs: " je  crois en toi , je suis fier de toi , tu es quelqu'un de bien , tu y arrives..."

Le plus étonnant c'est de donner ces marques d'attention meme quand les comportements paraissent mauvais

En tant que jeune ce qui est le plus important ce sont les marques d'attention , c'est de se sentir aimer pour ce que l'on est

Valoriser son enfant c'est le meilleur moyen de l'aider à grandir

Quand on valorise un enfant , il croit en lui , en ses possibilités.

Il faut valoriser les stratégies qui ont permis à votre jeune d'avoir le résultat

communiquer avec son enfant: les marques d'attention négatives conditionnelles

" Quand tu fais çà , çà ne va pas" " J'aime pas quand tu fais çà"

Plus on focalise sur quelquechose , plus on développe cette chose là

Si on focalise sur ce qui ne va pas chez son enfant , on l'aide à le développer

communiquer avec son enfant : les marques d'attention négatives inconditionnelles

" tu es nul" " je ne crois pas en toi"

on touche à l'identité , on remet en cause la personne et ce qu'elle est

la communication avec ses enfants

* bien communiquer avec son enfant

* lui apprendre à communiquer

* le meilleur moyen pour communiquer avec votre enfant est de lui poser des questions.L'avantage de poser des questions c'est que vous donnez à l'autre l'avantage le pouvoir de trouver son propre pouvoir

- " qu'est ce que tu as appris aujourd'hui? " le cerveau retient et enregistre les meilleures choses pour progresser et évoluer

-Qu'est ce qui est important pour toi? " tt le monde réagit à ce type de question

* personne n'est capable de se motiver sans objectifs

* communiquer permet d'échanger

* communiquer permet d'identifier les dons , les talents , les capacités de votre enfant

- questionner votre enfant pour trouver ce qui le touche

-" si c'était bien ce serait comment?"

- l'adolescence est une crise identitaire : celle de passer d'un corps à un autre

* ouvrir le débat en exprimant à votre enfant que vous chercher aussi des solutions

en installant uen autre communication , vous verrez au fil du temps votre  enfant communiquer avec vous

 

Le principe de responsabilité est que c'est nous qui nous créons notre vie.

Etre un bon coach ce n'est pas etre quelqu'un de gentil , etre un bon coach c'est dire les choses qui vont mal , poser les questions les plus délicates

* Toute transformation implique une douleur

* le meilleure moyen pour impulser le principe de responsabilité chez votre enfant c'est de le questionner sur comment lui il peut changer les choses

le but de l'adolescence et votre objectif de parent est de l'aider à partir mais à bien partir

×